Auchan ouvre des magasins sans caisse, les derniers humains seront des clients !

Caisse sans humain auchan

Le premier magasin sans employé (ou presque) arrivera en France courant mars 2019. il s’agit pour le moment d’une expérimentation, mais nous savons que le but étant de globaliser le procédé. A savoir qu’en Chine par exemple, 700 magasins Auchan en sont déjà équipés

Un premier Auchan Minute ouvrira à Villeneuve-d’Ascq, dans le Nord

Un concept calqué sur celui des Amazon Go qui, forts de leur succès à Seattle aux États-Unis, pourraient fleurir sur tout le territoire américain d’ici quelques années.

Destinés aux citadins, et ouverts 24h/24, ces enseignes d’un nouveau genre représentent ainsi une manne financière des plus importantes pour les entreprises qui misent sur le phygital. Mais les syndicats ne l’entendent guère de cette oreille.

Forcément, avec ce modèle sans employé sauf pour réapprovisionner ou répondre aux questions, les syndicats s’inquiètent de la disparition d’emploi et la direction d’Auchan ne communique pas sur les éventuelles économies de main d’œuvre. Mais si l’essai est concluant, on imagine un modèle séduisant pour de nombreuses chaînes de grandes distribution. On le voit dans les grandes surfaces, avec les caisses automatiques, l’humain devient une option. Voir un caissier ou une caissière, un moment privilégié rythmé par le bip du code barre et le fameux « la carte est pas passée ».

Un modèle économique qui inquiète les syndicats.

En effet, les syndicats pensent que ce nouveau type de magasin va favoriser la réduction de l’emploi. Un phénomène qui a déjà commencé avec l’apparition de plus en plus de caisses automatiques dans les grandes surfaces traditionnelles.

Si l’essai d’Auchan Minute s’avère concluant, alors on peut imaginer que d’autres groupes de grande distribution seront séduits par ce nouveau concept. Pour l’heure, Auchan n’a pas communiqué sur les éventuelles économies de main d’œuvre. L’essai sera d’abord réservé aux employés du campus d’Auchan Villeneuve d’Ascq pour le développer à l’échelle nationale par la suite…