Apple va lancer sa propre carte bancaire nommée “Apple CARD”

Apple CARD

ÉCLAIRAGE – Apple a annoncé ce lundi 25 mars le lancement d’une carte bancaire numérique sans frais, avec un système de cashback qui permet à l’utilisateur de gagner de l’argent sur chaque dépense.

Apple poursuit son offensive dans le secteur bancaire. Fort du succès d’Apple Pay, système de paiement sans contact depuis un iPhone ou une Apple Watch, le groupe américain a lancé ce lundi 25 mars Apple Card, une carte de crédit numérique reliée à l’application Wallet. Une offre sans frais, avec des intéressements.

Apple met d’abord l’accent sur la sécurité. Les achats sont protégés grâce à une authentification via Touch ID ou Face ID. Le groupe assure que les données des utilisateurs ne seront pas stockées sur ses serveurs. Goldman Sachs et Mastercard, avec qui il s’est associé pour ce projet, s’engagent également à ne pas les utiliser.

Apple Card propose aussi des fonctionnalités permettant de gérer intelligemment son budget. Les transactions sont désignées par leur localisation, et non par un code indéchiffrable. L’utilisateur peut les classer par lieu ou par catégorie (nourriture, shopping, transports…) pour visualiser quelles sont ses plus grosses dépenses. Il peut contacter directement le service client par SMS et solliciter facilement des remboursements.

Un programme de fidélité

Apple annonce également la mise en place d’un programme de fidélité quotidien “Daily Cash”, qui permet de recevoir de l’argent directement sur son compte après chaque dépense. Tout achat réalisé avec la carte d’Apple rapportera 2% sur une transaction à son utilisateur, et jusqu’à 3% si l’achat est effectué chez Apple (Apple Music, Apple Store…). Le montant qu’il peut recevoir chaque jour est illimité.

Pour les lieux dans lesquels Apple Pay n’est pas accepté, le groupe propose aussi une carte physique, appelée Titanium. Elle ne comporte ni numéro, ni date d’expiration, ni signature : toutes les informations sont stockées dans l’iPhone. La carte rapportera à l’utilisateur 1% en Daily Cash. Le service sera lancé cet été aux États-Unis. On ignore quand il le sera en France.